Lettre mensuelle de DLCM Finances .

Lire cet email dans votre navigateur


Décembre 2017

Le mois de novembre a été marqué par de très bonnes nouvelles macro-économiques en zone Euro (PIB, indicateurs de confiance des entreprises comme des ménages). De l'autre côté de l'Atlantique Jerome Powell a été nommé comme successeur de Janet Yellen à la tête de la Federal Reserve américaine. Il était le candidat de la continuité.

LES TOPS DU MOIS

LES FLOPS DU MOIS

• Bonnes nouvelles macro-économiques en zone Euro

• La réforme fiscale US en passe d'être votée

• La Corée du Nord a fait un nouveau test de missile balistique

• Coalition gouvernementale allemande dans l'impasse

L'ALLOCATION TACTIQUE

ACTIONS : Les bons chiffres économiques européens ne se traduisent pas sur les marchés

Malgré une salve de bons chiffres macro-économiques les indices européens finissent dans le rouge. LA CAC40 perd -2.57%, le DAX -3.28% et le STOXX 600 -2.54%. A l'inverse les autres pays développés s'en sortent bien. Le S&P 500 grimpe de +2.64% et le Nikkei continue son rallye avec un gain de +1.36%. Les valeurs européennes ont été malmenées par un aplatissement des courbes obligataires pesant sur les valeurs bancaires et par une hausse de l'EURO/USD (+2.45%).

Logiquement les secteurs défensifs comme l'immobilier côté (+0.81%) et l'alimentation et boisson (-1.36%) résistent bien. A l'inverse les secteurs cycliques pèsent, notamment les secteurs liés aux matières premières. A noter également la chute du secteur technologique européen (-4.69%) en liaison directe avec la déconvenue du NASDAQ aux US.

OBLIGATIONS : Aplatissement de la courbe

Hormis le 10 ans US qui grimpe de 0.04% à 2.41%, les taux des pays développés restent stables. C'est plutôt l'aplatissement de courbe qui est notable. Les taux courts ont monté alors que dans le même temps les taux longs sont restés stables.

Les spreads de crédit, c'est-à-dire les primes de risque pour les obligations d'entreprises sont restés globalement stables proches des plus bas historiques.

MATIERES PREMIERES : Mitigé

Si le pétrole monte de près de +4%, il n'en est pas de même pour les métaux industriels qui souffrent de perspectives en demi-teinte en Chine. L'aluminium perd -11% et le cuivre -3%.

L'or reste inchangé.

MACRO ECONOMIE

INDICATEURS AVANCES
Zone Décembre 3 mois Tendance Commentaires
ETATS-UNIS
Confiance des entreprises - PMI La tendance à 3 mois s'inverse
Confiance des consommateurs La tendance haussière est nette
EUROPE
Confiance des entreprises - PMI La confiance dans les services est au plus haut depuis plus de 10 ans. Le secteur manufacturier rebondit après une période de consolidation
Confiance des consommateurs La tendance positive reste intacte
PAYS EMERGENTS
Confiance des entreprises - PMI La tendance est toujours incertaine mais la Chine et le Russie se redressent

La situation économique est bonne en zone Euro et devrait se raffermir un peu plus dans les mois à venir. En effet, les indicateurs avancés de l'activité sont au plus haut dans de nombreux pays. Ils sont par exemple au plus haut jamais enregistré aux Pays-Bas et en Autriche et au plus haut depuis presque 10 ans en Allemagne, en Italie ou encore en France. Même si la tendance est moins bonne aux US, les indicateurs sont sur des niveaux élevés. On assiste à une synchronisation de la croissance mondiale (zone Euro, US, Japon et pays émergents). Elle devrait être cette année au plus haut depuis 2007.

Seule ombre au tableau, les indicateurs avancés US se retournent légèrement. La tendance est à surveiller.

Préconisations

Général

La macro-économie est toujours positive et le rallye sur les classes d'actifs à risque peut continuer tant que l'inflation et les taux restent bas.
La confiance des investisseurs atteint des plus hauts selon certains indicateurs ce qui nous incite à une prudence relative.
Le levier dans les entreprises inquiète surtout aux US.

Actions

Allocation cœur :

• Préférence pour la zone Euro versus US.
• Neutre au niveau sectoriel. Tout de même une légère préférence pour le style value et les financières.

Allocation satellite:

• Actions émergentes: investissement attractif.

Obligations Souveraines

Pays développés -> rester à l'écart

Pays émergents : intéressant en devises locales (devise du pays émetteur de dette) et «devises dures» (la dette du pays est libellée en dollar US ou en euro). Les valorisations commencent tout de même à être tendues.

Obligations Entreprises

US : du risque sans rendement. Rester à l'écart.

Zone Euro: des rendements faibles mais des bilans sains

Matières Premières

Le rebond est en cours mais les sociétés liées à l'énergie accusent toujours un retard important.

A surveiller

Inflation

L'inflation surprend à la baisse à tel point que plus personne ne croit à son retour. Attention à ce consensus trop fort.

Valorisations

Le PE de Shiller US (niveau de cherté des actions lissé du cycle) est à son deuxième niveau le plus haut de l'histoire, devant 1929.

Avertissement

Ce document est exclusivement réservé à la clientèle de DLCM Finances . Il ne constitue en aucun cas un conseil d'achat ou de vente. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Il n'existe pas d'actif garanti.